LE LIBRAIRE DE VOYAGEURS DU MONDE PROPOSE DES SÉLECTIONS DE LECTURES PAR DESTINATION. VOICI SA SÉLECTION POUR L’ AUSTRALIE:

vdm logo 2

Nous n’avons pas lu tous ces livres. Nos commentaires sont donc le résultat de nos recherches sur ces titres.

  1. ‘Piège nuptial’, de Douglas Kennedy
    • Ce roman a obtenu une note de 3,91/5 sur le site Babelio.
      Douglas Kennedy est un écrivain américain aux multiples best-sellers. Ce roman fut adapté au cinéma en 1997 sous le titre ‘Welcome to Woop Woop’.C’est l’histoire d’un journaliste américain fasciné par la carte d’ l’Australie et qui dessine d’y faire un roadtrip. Il s’y fera enlever par une jeune femme qui l’emmènera dans son village dans le bush où très peu d’hommes semblent y survivre… Un bijou d’humour noir et de suspense pour le premier roman de Douglas Kennedy, un ouvrage devenu culte et réédité aujourd’hui par Belfond dans une toute nouvelle traduction.

      Piège nuptial

  2. ‘Nos voisins du dessous, chroniques australiennes’, de Bill Bryson
    • Ce roman a obtenu une note de 4,14/5 sur le site Babelio.
      Bill Bryson est un écrivain américain, naturalisé anglais. Il choisit de vivre en Angleterre où il multiplia les doctorats.  Ce livre raconte sa découverte de l’Australie. Il a évidemment tout étudié sa faune, sa flore et sa population, mais aussi l’histoire très singulière de son exploration et de sa colonisation, sans oublier la  » question aborigène « . Et si sa plume aussi caustique traite d’un sujet aussi grave, c’est pour mieux nous en révéler toutes les aberrations.

      Nos voisins du dessous, chroniques australiennes

  3. ‘L’ivresse du kangourou et autres histoires du bush’, de Kenneth Cook
    • Ce roman obtenu une note de 3,62/5 sur le site de Babelio.
      Kenneth Cook est un journaliste, scénariste, réalisateur et écrivain australien. Il avait fondé un nouveau parti politique et la première ferme aux papillons en Australie. Il est mort à 57 ans d’une crise cardiaque en 1987. Ce roman raconte une série de mésaventures toutes aussi hilarantes qu’absurdes mettant en scène des animaux et héros australiens. 

  4. ‘Le chemin de la liberté’, de Doris Pilkington Garimara
    • Ce roman a obtenu une note de 3,6/5 sur le site Babelio.
      Doris Pilkington Garimara est une écrivaine australienne aborigène qui fut enlevée à l’âge de 3ans et demi pour être éduquée à l’anglaise dans un centre de rééducation. Ce livre raconte l’histoire de trois fillettes aborigènes dont la mère de Doris, Molly, qui avait elle aussi été enlevée et parquée dans un centre mais qui parvint à s’enfuir avec sa soeur et sa cousine et à rentrer dans son village. Pour cela les trois fillettes parcoururent 1600km pieds nus et traversèrent l’Australie le long de la barrière anti-lapins installée depuis le nord jusqu’au sud du continent. Ce livre témoignage sur « les enfants volés » fut adapté au cinéma en 2002 par le réalisateur Phillip Noyce.
      Le chemin de la liberté
  5. ‘En terre aborigène, rencontre avec un monde ancien’, de François Giner
    • Ce témoignage a  obtenu la note de 4,25/5 sur le site de Babelio.
      Bourlingueur originaire de l’Hérault, François Giner, a 29 ans lorsqu’il débarque en 1974 en Australie. Cette nouvelle exploration va changer le cours de sa vie. Il vit aujourd’hui dans une région reculée de la Terre d’Arnhem (à 700 km au sud de Darwin), au coeur de 400.000 hectares de bush. Un territoire appartenant au clan des Ngklabon. George Jangawanga, vieux sage aborigène, lui a accordé son amitié, puis sa confiance, avant de lui donner un nom, Balang , et de le prendre pour frère. Son livre présente la culture aborigène dans toute sa richesse mais aborde aussi les problèmes que rencontrent aujourd’hui ces tribus. Teinté de respect et d’affection, ce témoignage d’une rare authenticité restitue aux aborigènes d’Australie une humanité que deux siècles de colonisation leur a pour ainsi dire dénié.
      En terre aborigène, rencontre avec un monde ancien
  6. ‘Le chasseur’, de Julia Leigh
    • Ce roman a  obtenu la note de 3,94/5 sur le site de Babelio.
      Julia Leigh est une écrivaine et scénariste australienne.  Un chasseur accepte la mission de tuer et ramener le dernier spécimen du tigre de Tasmanie, que lui confie une société de biotechnologie. En mission il rencontre une femme est ses deux enfants dont le mari a disparu dans la montagne du tigre. C’est un chef d’oeuvre à l’écriture somptueuse d’après le libraire de voyageur du monde. Ce livre à suspens fut adapté au cinéma en  2011.
      Le chasseur
  7. ‘Saga maorie’ de Caryl Férey
    • Ce polar a  obtenu la note de 3,99/5 sur le site de Babelio.
      L’écrivain breton Caryl Frey, grand voyageur, passionné de moto, nous livre ici une nouvelle enquête de son inspecteur  Jack Fitzgerald, entré dans la police d’Auckland dans l’espoir de retrouver sa femme et sa fille disparues.
      Saga maorie : Haka - Utu par Férey

 

Quelques photos du blog travel me happy :

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s