Nous avons eu une réunion très confidentielle sur un thème pourtant on ne peut plus grand public : les « pages-tuners ».

Dans nos conseils, il y a un peu de tout : du classique, de la Chick lit (Young Women), de la YA lit (Young Adults), du polar évidemment et aussi quelques titres exotiques qui valent le détour!

American Dirt by Jeanine Cummings (Cécile)

Jeanine Cummins’s American Dirt, the #1 New York Times bestseller and Oprah Book Club pick that has sold over two million copies, is finally available in paperback.
Lydia lives in Acapulco. She has a son, Luca, the love of her life, and a wonderful husband who is a journalist. And while cracks are beginning to show in Acapulco because of the cartels, Lydia’s life is, by and large, fairly comfortable. But after her husband’s tell-all profile of the newest drug lord is published, none of their lives will ever be the same.
Forced to flee, Lydia and Luca find themselves joining the countless people trying to reach the United States. Lydia soon sees that everyone is running from something. But what exactly are they running to?

Count the Ways – Où vivaient les gens heureux by Joyce Maynard (Muriel)

Lorsque Eleanor, jeune artiste à succès, achète une maison dans la campagne du New Hampshire, elle cherche à oublier un passé difficile. Sa rencontre avec le séduisant Cam lui ouvre un nouvel univers, animé par la venue de trois enfants : la secrète Alison, l’optimiste Ursula et le doux Toby. 
Comblée, Eleanor vit l’accomplissement d’un rêve. Très tôt laissée à elle-même par des parents indifférents, elle semble prête à tous les sacrifices pour ses enfants. Cette vie au cœur de la nature, tissée de fantaisie et d’imagination, lui offre des joies inespérées. Et si entre Cam et Eleanor la passion n’est plus aussi vibrante, ils possèdent quelque chose de plus important : leur famille. Jusqu’au jour où survient un terrible accident… 
Dans ce roman bouleversant qui emporte le lecteur des années 1970 à nos jours, Joyce Maynard relie les évolutions de ses personnages à celles de la société américaine – libération sexuelle, avortement, émancipation des femmes jusqu’à l’émergence du mouvement MeToo… Chaque saison apporte ses moments de doute ou de colère, de pardon et de découverte de soi. 
Joyce Maynard explore avec acuité ce lieu d’apprentissage sans pareil qu’est une famille, et interroge : jusqu’où une femme peut-elle aller par amour des siens ? Eleanor y répond par son élan de vie. Son inlassable recherche du bonheur en fait une héroïne inoubliable, avec ses maladresses, sa vérité et sa générosité

Tu es la plus belle chose que j’ai faite pour moi d’Elvira Sastre (Claire-Aude)

Les gens, au lieu de me dire « l’amour te retourne comme un gant » déclarent à présent « l’amour te va comme un gant blanc, fait sur mesure », et moi je leur réponds :
« L’amour est une balle unidirectionnelle et notre poitrine un point fixe :
Ce qui détermine le choc, le tremblement, l’effondrement de fondations ou la récupération du jardin, c’est le creux qui accompagne ta main lors de l’impact. »

24 heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig (Carole)

Au casino de Monte-Carlo, une veuve anglaise prend sous son aile un jeune homme perdu par la fièvre du jeu. Assumant le rôle de mère et d’amante, elle tente tout pour l’aider. Elle-même ne se reconnaît plus : va-t-elle abandonner sa vie bourgeoise et s’enfuir avec lui ? Le sauver implique de se perdre. Voici le récit des vingt-quatre heures qui changent une vie. Dans cette sombre nouvelle, parue en 1925, qui a beaucoup frappé Freud, Zweig se montre au sommet de son art de psychologue, dans l’analyse du coup de foudre amoureux et de l’addiction au jeu, ainsi que d’une passion plus complexe qui menace l’héroïne : la pitié dangereuse, ce mélange de sensualité et de devoir. L’auteur décrit admirablement le conflit intérieur qui se joue en chaque individu quand son existence se change en destin.

Toute la beauté du monde de Marc Esposito (Anne)

Au premier regard, Franck a aimé Tina. Il a su qu?elle était désormais sa vie, qu’aucune autre ne pourrait la lui faire oublier. Mais la jeune femme, veuve depuis peu de temps, est bien loin de songer à de nouvelles amours. Alors Franck va attendre, s’efforcer de l’apprivoiser, de lui rouvrir les yeux sur « toute la beauté du monde » et sur la possibilité de vivre et d?aimer à nouveau. A défaut d’être son amant, il va devenir un ami, un confident, un compagnon de voyage, avec l?infini respect de celui qui aime vraiment. De Bali au Midi de la France, Marc Esposito nous offre sans fausse pudeur, dans des pages empreintes de sincérité et d’émotion, quelque chose qui est devenu infiniment rare dans le roman français : une belle, une très belle histoire d’amour.

Les derniers jours de nos, pères de Joël Dicker (Anne)

Londres, 1940. Soucieux de pallier l’anéantissement de l’armée britannique à Dunkerque, Winston Churchill a une idée qui va changer le cours de la guerre: créer une branche noire des services secrets, le Special Operation Executive (SOE), chargée de mener des actions de sabotage et de renseignement à l’intérieur des lignes ennemies et dont les membres seraient issus des populations locales pour être insoupçonnables. Du jamais vu jusqu’alors.
Quelques mois plus tard, le jeune Paul-Émile quitte Paris pour Londres dans l’espoir de rejoindre la Résistance. Rapidement recruté par le SOE, il est intégré à un groupe de Français qui deviendront ses compagnons de cœur et d’armes. Entraînés et formés de façon intense aux quatre coins de l’Angleterre, ceux qui passeront la sélection se verront bientôt renvoyés en France occupée pour contribuer à la formation des réseaux de résistance. Mais sur le continent, le contre-espionnage allemand est en état d’alerte…
L’existence même du SOE a été longtemps tenue secrète. Soixante-cinq ans après les faits, Les Derniers Jours de nos pères est un des premiers romans à en évoquer la création et à revenir sur les véritables relations entre la Résistance et l’Angleterre de Churchill.
Né à Genève en 1985, Joël Dicker est juriste de formation. Le manuscrit de ce roman a été récompensé par le Prix des Écrivains genevois.

L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker (Anne)

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais.
Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.
Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier ?
Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça.

La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker (Anne)

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.
Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?
Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.
Dans sa version livre audio, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est lue, de façon magistrale, par Thibault de Montalembert… 21 h 15 de questionnements et de frissons assurées !

Fourrure d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre (Anne)

C’est en passant devant un kiosque à journaux du boulevard Pierre-Seymard, à Nice, qu’Ondine apprend le suicide de sa mère, la grande écrivaine Zita Chalitzine. On l’a retrouvée dans une voiture enveloppée dans un magnifique manteau de fourrure blanc. Zita, qui avait passé sa vie à faire scandale, ne se départ pas de sa réputation. Et juste avant de disparaître, elle faisait encore parler d’elle : elle n’aurait été qu’un prête-nom aux livres qui ont fait son succès. Ondine ne veut rien savoir de sa génitrice qui n’a été qu’une pâle imitation de ce que devrait être une mère et qui n’a jamais voulu lui dire qui était son père.
Et pourtant, en rangeant les affaires de Zita, après l’enterrement, Ondine découvre le dernier livre de sa mère, non publié, son autobiographie.
Le lecteur entre alors de plein fouet dans la vie extraordinaire de Zita, petite fille pauvre, élevée dans la loge de son énorme mère, Madame Lourdes. Devenue la protégée de la famille propriétaire de l’immeuble dans lequel elle vit, elle découvre la haute société, la vie facile de ceux qui ont les moyens, la culture, la finesse. Après son bac, elle gagne son indépendance en devenant une des filles de Madame Claude et par la même occasion la maîtresse du grand auteur Romain Kiev. Coqueluche du tout-Paris des années 1970, elle illustre ce temps où tout était possible. Les fêtes, les drogues, Yves Saint-Laurent, les belles voitures, on suit Zita dans un tourbillon d’avant crise. Mais aussi dans sa chute, dans sa déchéance. Lorsque l’on est monté si haut, on ne peut que redescendre très bas.

Harry Potter de J.K.Rowling (Anne, Natacha, Charlotte et Sabine) 

Toute la série !!!

Bridget Jones diaries by Helen Fielding (Anne)

Toute la série !!!

Before I go to sleep by S.J. Watson (Natacha)

Christine wakes up every morning in an unfamiliar bed with an unfamiliar man. She looks in the mirror and sees an unfamiliar, middle-aged face. And every morning, the man she has woken up with must explain that he is Ben, he is her husband, she is forty-seven years old, and a terrible accident two decades earlier decimated her ability to form new memories.
Every day, Christine must begin again the reconstruction of her past. And the closer she gets to the truth, the more unbelievable it seems.

I’m Pilgrim by Terry Hayes (Natacha)

A breakneck race against time…and an implacable enemy. An anonymous young woman murdered in a run-down hotel, all identifying characteristics dissolved by acid. A father publicly beheaded in the blistering heat of a Saudi Arabian public square. A notorious Syrian biotech expert found eyeless in a Damascus junkyard. Smoldering human remains on a remote mountainside in Afghanistan. A flawless plot to commit an appalling crime against humanity. One path links them all, and only one man can make the journey. Pilgrim.’

Ma soeur, mon amour de Chitra Barnejee Divakaruni (Natacha)

Sudha et Anju, deux cousines élevées comme des sœurs dans la maison familiale de Calcutta, sont inséparables. L’une est belle, l’autre pas ; l’une est patiente et douce tandis que l’autre n’est que révolte et scepticisme. Pourtant, devenues « jumelles de cœur » dès la naissance, elles sont unies par une affection d’une force peu commune. Le Bidhata Purush, maître des destinées, ne s’est pas montré tendre envers elles. La mort de leurs pères les a fait naître, les marquant aux yeux de tous d’une tache indélébile. Sous le regard de leurs trois « mères », leur amitié va être confrontée aux épreuves d
mariage forcé et au poids d’un lourd secret. Chacune prête sa voix à ce conte moderne et passionné où se fondent les senteurs, saveurs et mythes de l’Inde, la force de l’amitié et les chaînes des traditions.

The Diviners de Libba Bray (Charlotte)

TOUTE LA SERIE !!!
Evie O’Neill has been exiled from her boring old hometown and shipped off to the bustling streets of New York City—and she is pos-i-tute-ly ecstatic. It’s 1926, and New York is filled with speakeasies, Ziegfeld girls, and rakish pickpockets. The only catch is that she has to live with her uncle Will and his unhealthy obsession with the occult. Evie worries her uncle will discover her darkest secret: a supernatural power that has only brought her trouble so far. But when the police find a murdered girl branded with a cryptic symbol and Will is called to the scene, Evie realizes her gift could help catch a serial killer. As Evie jumps headlong into a dance with a murderer, other stories unfold in the city that never sleeps. A young man named Memphis is caught between two worlds. A chorus girl named Theta is running from her past. A student named Jericho is hiding a shocking secret. And unknown to all, something dark and evil has awakened…

The Shadowshunters by Cassandra Clare (Charlotte)

TOUTE LA SERIE !!!
The Shadowhunter Chronicles, also known as Shadowhunters, is a young-adult fantasy franchise comprised so far of three series (eleven novels as of 2017) and several short stories written by American author Cassandra Clare

La perle et la coquille de Nadia Hashimi (Sabine)

Kaboul, 2007. Depuis qu’il a été enrôlé dans les forces talibanes, le père de Rahima n’est plus que l’ombre de lui-même. Sans lui, sa mère et ses soeurs n’ont pas le droit de quitter la maison.
Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui autorise sous certaines conditions, à travestir une fille jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Rahima devient alors Rahim, et découvre une liberté qui va faire naître en elle un désir d’émancipation aussi fort que celui qu’éprouva son aïeule, Shekiba, un siècle plus tôt. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s