• UN LIVRE AVEC UN ANIMAL DANS LE TITRE OU SUR LA COUVERTURE

Quelqu’un pour qui trembler , Gilles Legardiner

Commentaire: Un Legardinier « typique » je dirais, plutôt sympa à lire mais avec une histoire à la fois prédictible et tirée par les cheveux! Pour moi c’est une lecture de vacances entre 2 livres plus exigeants, vite lue et vite oubliée et que je ne conseillerais pas spécialement.

  • UN LIVRE PRIS DANS UNE BOÎTE À LIRE

‘Thérapie’, David Lodge

Commentaire: Un de mes auteurs anglais préférés, qui dépeint avec humour les tribulations d’un écrivain de sitcom sur fond de douleurs chroniques au genou et de psychothérapie. J’ai trouvé cela vraiment très drôle, le personnage principal, cet homme de 50 ans qui se fait quitter par sa femme et tente de trouver un sens à sa vie est à la fois pathétique et hilarant.

  • UN LIVRE ÉCRIT PAR UN ÉCRIVAIN D’UN PAYS QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VISITÉ

Réveiller les lions , Ayelet Gundar-Goshen

Commentaire: Livre très intéressant autour de la notion de culpabilité, de la façon dont une vie peut basculer du jour au lendemain, et des conséquences de nos choix… Il pose la question de « et moi, qu’aurais-je fait? »
L’écriture est agréable, la trame de l’histoire explore plusieurs thèmes qui sont finement abordés, et décrit des personnages à la psychologie subtile. Le fait que le récit se passe en Israel le rend d’autant plus passionnant.

  • UN LIVRE PUBLIÉ EN 2017 DONT L’HÉROÏNE EST UNE PERSONNE RÉELLE

Mercy, Mary, Patty , Lola Lafon

Commentaire: À travers un processus de narration (trop) compliqué, on essaye de suivre les motivations de Patricia « Tania » Hearst, héritière kidnappée dans les années 70 par un groupuscule révolutionnaire, et qui après quelques semaines les a rejoint dans leur lutte.
Quelques réflexions intéressantes, mais j’ai trouvé le livre très lourd dans la façon dont l’histoire est amenée et racontée… Je ne vois pas l’intérêt de cette narration à tiroir! Cela m’a fait penser à du Joyce Carol Oats du pauvre.

  • UN LIVRE RECOMMANDÉ PAR VOTRE MARI, COMPAGNON

La mort d’un père , Karl Ove Knausgaard

Commentaire: Premier tome d’une pentalogie ou l’auteur devenu père lui-même revisite en détail son enfance, ses premiers flirts, ses amitiés d’adolescent, la naissance de sa vocation d’écrivain… Dans ce courant de littérature hyper-réaliste ou chaque tour et détour de l’esprit de l’auteur est détaillé, il y a des passages merveilleux où on est tout à fait pris dans l’histoire et d’autres qui tirent en longueur et dont les détails obsessionnels peuvent un peu fatiguer. Une plongée dans un esprit masculin qui est très interressante et bien écrite, mais je ne sais pas si je vais lire les 5 tomes!

2 thoughts on “Le summer reading challenge d’Alice

Répondre à grayaurore Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s