• UN LIVRE AVEC UN ANIMAL DANS LE TITRE OU SUR LA COUVERTURE

The Bees , Laline Paull

Commentaire: L’histoire d’une abeille « Flora 717 » qui est née dans la plus basse caste de la ruche (les nettoyeuses) mais qui va défier les codes sociaux en devenant nounou puis butineuse et braver les interdits au péril de sa vie. A travers la description de la vie d’une ruche et de la destinée hors norme de Flora, c’est une réflexion sur le fonctionnement d’une société totalitaire et sur la dualité entre l’intérêt de l’individu et l’intérêt du groupe. On apprend aussi des choses sur la vie des abeilles. J’ai bien aimé mais sans être vraiment emballée car on ne sait jamais pourquoi Flora 717 est différente alors que la vie des autres abeilles est tellement programmée.

  • UN LIVRE PRIS DANS UNE BOÎTE À LIRE

M train , Patti Smith

Commentaire: Patti Smith, chanteuse et musicienne de rock, considérée comme la marraine du mouvement punk, raconte en plusieurs stations (chapitres) son quotidien, des évenements de son passé, ses lectures, ses voyages etc. Le récit est illustré par des photos qu’elle a prises avec un polaroid. C’est un livre atypique sans qu’il y ait vraiment de sujet. Au début du livre, l’auteur écrit : » ce n’est pas si facile d’écrire sur rien ». Pari réussi car on rentre dans son univers poétique et on ne s’ennuie pas même si j’ai trouvé qu’il y avait parfois des longueurs. Une belle découverte pour moi car ce n’est pas un livre que j’aurais spontanément eu l’idée de lire.

  • UN LIVRE ÉCRIT PAR UN ÉCRIVAIN D’UN PAYS QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VISITÉ

Mathématiques congolaises , In Koli Jean Bofane

Commentaire: Un orphelin de guerre congolais, qui n’a gardé de sa famille qu’un manuel de mathématiques, connait une ascension sociale en se faisant embaucher par le gouvernement. Il met en place une politique de « communication » à base de coups tordus inspirés par des théorêmes mathématiques. Sur un ton plaisant et distrayant, le roman livre une description acerbe de dérives de la vie politique au Congo (corruption, gabegie, manipulation de la population etc).

  • UN LIVRE PUBLIÉ EN 2017 DONT L’HÉROÏNE EST UNE PERSONNE RÉELLE

La vie secrète des arbres , Peter Wohlleben

Commentaire: Publié en français en 2017, cet essai rédigé par un forestier allemand décrit comment les arbres communiquent entre eux, s’entraident (mais aussi parfois se bagarrent), comment ils se défendent contre leurs prédateurs etc. L’héroïne réelle du livre c’est donc la forêt. Un livre très intéressant et qui se lit facilement, car il n’est pas d’un abord trop technique. Je ne verrai plus jamais les arbres et les forêts de la même façon.

  • UN LIVRE RECOMMANDÉ PAR VOTRE MARI, COMPAGNON

Réparer les vivants , Maylis de Kerangal

Commentaire: Un livre recommandé par mon mari. Roman bâti sur le récit d’une transplantation cardiaque, mêlant des tranches de vie des différents protagonistes : le donneur (jeune homme mort d’un accident de voiture) et ses proches, le receveur, mais également les infirmiers et les chirurgiens. Le livre est très bien documenté sur le don d’organes, autant sur la procédure de dons (obtention de l’accord des parents/sélection du receveur) que sur les aspects logistiques de transport des organes et sur le détails techniques des opérations chirurgicales (prélèvement des organes et transplantation). J’ai bien aimé ce livre mais peut-être pas à la hauteur du succès qu’il a eu, probablement parce que je n’arrivais pas à rentrer vraiment dans la psychologie des différents personnages.

One thought on “Le summer reading challenge de Natacha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s