LE LIBRAIRE DE VOYAGEURS DU MONDE PROPOSE DES SÉLECTIONS DE LECTURES PAR DESTINATION. VOICI SA SÉLECTION POUR L’ISLANDE:

vdm logo 2

Nous n’avons pas lu tous ces livres. Nos commentaires sont donc le résultat de nos recherches sur ces titres.

  1. ‘La saga de Gunnlaugr langue-de-serpent’, de Régis Boyer
    • Ce roman a obtenu une note de 5/5 sur le site Babelio (sur seulement 2 avis).
      Régis Boyer était un français, professeur à l’université de la Sorbonne en langues, littératures et civilisations scandinaves. Il a traduit foison de contes et sagas scandinaves, et c’est à lui également que l’on doit d’en connaître plus sur la réalité historique de la civilisation viking. Ce livre-ci a la particularité de mêler sagas, séries d’aventures plus ou moins héroïques, avec des poèmes d’amour.

  2. ‘D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds’, de Jon Kalman Stefansson
    • Ce roman a obtenu une note de 3,69/5 sur le site Babelio.
      Jon Kalman Stefansson est un auteur islandais aux milles vies mais une seule passion la lecture. Il fit des études de lettres à l’université d’Islande mais ne les finit pas, devint maçon, pécheur, instituteur, bibliothécaire,… Avec sa trilogie parue en 2010 (‘Entre ciel et terre’), 2011 (‘La tristesse des anges’) et 2013 (‘Le coeur de l’homme’) il reçut les plus hautes distinctions littéraires de son pays et fut désormais traduit et publié chez Gallimard. Ce roman résume un siècle d’histoire islandaise en présentant trois générations d’une famille. C’est l’histoire d’Ari qui part à la recherche de ses ancêtres.

  3. ‘L’embellie’, de Auður Ava Ólafsdóttir
    • Ce roman a obtenu une note de 3,48/5 sur le site de Babelio.
      Auður Ava Ólafsdóttir est islandaise. Elle est professeur d’histoire de l’art à l’université d’Islande. Ce livre a reçu en 2004 le prix de littérature de la ville deReykjavík. C’est l’histoire d’une femme quittée, qui se retrouve à garder l’enfant d’une amie avec lequel elle entreprend un tour de l’Islande.
  4. ‘L’homme du lac’, de Arnaldur Indriðason
    • Ce pollar a obtenu une note de 3,79/5 sur le site Babelio.
      Fils d’écrivain, cet auteur islandais fut journaliste et scénariste avant de se lancer à son tour dans l’écriture. Passionné par les polars, il en fait sa spécialité. Il se caractérise par une écriture toute en retenue, sans pathos, ce qui rend ses thrillers d’autant plus tragiques. Ce livre a reçu le prix du polar européen du Point en 2008.
  5. ‘Illska’, de Eiríkur Örn Norđdahl
    • Ce roman a  obtenu la note de 3,59/5 sur le site de Babelio.
      Eiríkur Örn Norđdahl est un écrivain islandais qui vécut en Allemagne, en Finlande, au Vietnam avant de revenir sur son île noire. Partout on peut lire que ce livre est un ovni, qu’il est surprenant, inhabituel et écrit avec un talent immense. C’est l’histoire d’Agnès qui souffre des erreurs de ses ancêtres, qui s’embrouille entre ses différents amours, et pour qui les hommes sont difficiles à comprendre. Illska en islandais veut dire Le Mal. Cela parle de l’Holocauste, de la crise économique, de la montée des nouveaux néonazis et surtout d’amour. Ce livre a gagné le prix du meilleur roman des lecteurs de Points en 2017.

 

En tête de post et ci-dessous des photos du roadtrip de Mme Oreille, blogueuse que nous suivons régulièrement.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s